fbpx

Alerte Cybersécurité : Le nouveau rançongiciel Mogilevich frappe Infiniti USA dans une Cyberattaque d’ampleur

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Attaque Informatique Sophistiquée Visant Infiniti USA

La division de véhicules de luxe Infiniti de l’entreprise japonaise Nissan a été récemment la cible présumée d’une attaque informatique complexe orchestrée par un nouveau groupe de rançongiciels.

Les auteurs de cette intrusion, connus sous le nom du groupe de rançongiciels Mogilevich, ont réalisé une attaque contre Infiniti USA parfaitement coordonnée, compromettant une quantité importante de données sensibles.

L’annonce initiale de l’attaque sur Infiniti USA a été faite sur le dark web, où le groupe Mogilevich a déclaré avoir réussi à pénétrer les systèmes d’Infiniti USA, et a également révélé que les revenus de l’organisation s’élevaient à 528,5 millions de dollars.

Les données compromises, qui s’accumulent jusqu’à 22 Go, sont censées inclure une série d’informations confidentielles allant des numéros d’identification de véhicules (VIN) aux noms, adresses, emails et mots de passe des clients.

Un tel volume de données personnelles met en évidence les lourdes conséquences des intrusions cybernétiques, tant pour les individus affectés que pour l’organisation elle-même.

À lire Groupe Akira Ransomware : Plus de 250 entreprises vidées de 42 millions de dollars

Revendication de l’Attaque d’Infiniti USA par le Groupe de Ransomware Mogilevich

De plus, l’audace de la publication du groupe de menace, qui était accompagnée d’une date limite pour la vente des données volées, marque un niveau d’effronterie jusqu’alors inédit dans le domaine du cybercrime. L’aveu impudent du groupe Mogilevich concernant leurs motivations économiques les distingue des autres groupes de rançongiciels, en dissipant toute illusion d’intentions louables.

Leurs différentes publications sur le dark web offrent une vision claire de leur façon d’opérer, misant sur le professionnalisme, la transparence et la confidentialité. Ces qualités tranchent nettement avec la nature de leurs activités criminelles, typiques des groupes de rançongiciel opérant dans les profondeurs d’Internet.

« Nous sommes Mogilevich, un groupe dédié à l’extorsion de données. Notre objectif est de punir sévèrement les entreprises et les corporations qui ne parviennent pas à contrôler et sécuriser leur infrastructure. Nos opérateurs sont des testeurs de pénétration compétents et, contrairement à d’autres groupes qui mentent sur leur objectif, nous affirmons dès le départ que notre motivation est d’intérêt économique. Ne croyez pas à la supercherie de ceux qui prétendent révolutionner le cyberespace », déclare la publication du groupe de menaces.

L’Apparition du Groupe de Ransomware Mogilevich

Hackitude a contacté l’organisation pour en apprendre davantage sur l’attaque contre Infiniti USA et sur l’acteur de la menace.

Cependant, au moment de la rédaction, aucune déclaration officielle ou réponse n’a été reçue, laissant les affirmations concernant l’attaque informatique sur Infiniti USA invérifiées.

En outre, les implications d’une telle brèche s’étendent bien au-delà des limites d’une organisation unique. Les répercussions potentielles sur la confiance des clients, la réputation de la marque et la conformité réglementaire sont importantes, nécessitant une action rapide pour atténuer les conséquences de l’incident.

La mise en scène du groupe de rançongiciel Mogilevich, potentiellement nommé d’après le célèbre baron du crime transnational Semion Mogilevich, apporte une couche supplémentaire de complexité à une situation déjà compliquée.

À lire Le groupe HelloGookie : le ransomware HelloKitty change de nom et sème la terreur

S’inspirant de son homonyme, le groupe aspire à émuler l’influence de Semion Mogilevich, constituant ainsi un défi considérable pour les agences d’application de la loi et les experts en cybersécurité.

De plus, le timing de l’attaque informatique coïncide avec la chute du groupe de rançongiciel LockBit, dont l’infrastructure a récemment été démantelée avec succès par les forces de l’ordre britanniques.

Cependant, l’apparition rapide de nouveaux acteurs de menaces tels que le groupe Mogilevich suggère l’existence d’un réseau potentiel d’acteurs menaçants qui se soutiennent et collaborent à l’échelle mondiale.

Avertissement Média : Ce rapport est basé sur des recherches internes et externes obtenues par divers moyens. Les informations fournies sont uniquement à des fins de référence, et les utilisateurs assument l’entière responsabilité de leur dépendance envers celles-ci. Hackitude n’assume aucune responsabilité quant à l’exactitude ou aux conséquences de l’utilisation de ces informations.

Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.