fbpx

Comment cet homme de Detroit a-t-il vendu des drogues sur le dark web et a-t-il été condamné à la prison ? Découvrez son histoire incroyable !

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Il était une fois un homme de Detroit dont l’histoire sur le dark web a captivé l’attention du public. Vendre des drogues en ligne l’a mené sur un chemin imprévisible, aboutissant à une condamnation qui a bouleversé sa vie. Plongeons dans le récit fascinant de cet individu et des choix qui l’ont conduit derrière les barreaux.

Le parcours de Victor Hernandez

découvrez l'incroyable histoire de cet homme de detroit qui a vendu des drogues sur le dark web et a été condamné à la prison. plongez dans les détails de son parcours hors du commun !

Victor Hernandez, un homme de 31 ans résidant à Detroit, a été condamné à 130 mois de prison pour une série de crimes graves liés à la vente de drogues sur le dark web. Cette condamnation est le résultat d’une enquête approfondie menée par des agents fédéraux et étatiques, visant à démanteler son réseau illégal.

La découverte de l’addiction

Selon son avocat, Hernandez a développé une addiction à l’oxycodone après avoir utilisé ce médicament pour soulager des douleurs dorsales liées à l’obésité. Cette addiction a joué un rôle crucial dans sa dérive vers le trafic de drogues.

Les opérations sur le dark web

Sous le pseudonyme opiateconnect, Hernandez gérait un site clandestin où il vendait divers produits illicites tels que de la cocaïne et des pilules contrefaites. Ses opérations utilisaient des cryptomonnaies pour blanchir les revenus de ce commerce illégal.

Le démantèlement du laboratoire clandestin

Les agents fédéraux ont perquisitionné le domicile de Hernandez à Detroit, découvrant un laboratoire clandestin capable de produire jusqu’à 20 000 pilules par heure. Lors de cette perquisition, ils ont également saisi des armes à feu, de la cocaïne, des pilules contrefaites, $340,000 en espèces et plus d’un million de dollars en cryptomonnaie.

La sentence sévère

En mars, Hernandez a plaidé coupable à plusieurs chefs d’accusation, notamment la conspiration en vue de distribuer des substances illicites, la conspiration en vue de blanchir des instruments monétaires, et l’utilisation d’armes à feu. En plus de sa condamnation à 130 mois de prison, il a été ordonné de verser $3.1 millions au gouvernement américain au titre des recettes illicites.

Aspect Détails
Nom Victor Hernandez
Âge 31 ans
Pseudonyme opiateconnect
Produits vendus Cocaïne, pilules contrefaites (alprazolam)
Méthode de paiement Cryptomonnaie
Durée de la condamnation 130 mois
Montant à verser au gouvernement $3.1 millions
Éléments saisis Armes à feu, cocaïne, pilules contrefaites, cash, cryptomonnaie
Complice Carolyn Hernandez-Taylor
Sentence de Carolyn 5 ans de prison
Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.