fbpx

Comment le Dark Web a-t-il contribué à une hausse de 230% du vol d’identité à Singapour ? Découvrez les détails choquants !

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Le Dark Web, cette partie obscure d’internet, se révèle être un terreau fertile pour les activités criminelles. A Singapour, le vol d’identité s’est envolé de 230%, un chiffre alarmant attribué en grande partie à la facilité d’accès aux données personnelles sur cette face cachée du web. Plongeons sans plus tarder dans les détails choquants de cette montée en flèche de la cybercriminalité.

Le rôle croissant du Dark Web dans le vol d’identité

découvrez comment le dark web a contribué à une hausse de 230% du vol d'identité à singapour. les détails sont choquants !

Les chercheurs en sécurité ont révélé une augmentation significative des activités du Dark Web liées aux informations d’identité volées des citoyens de Singapour. Les cybercriminels vendent ces documents volés, qui peuvent être utilisés pour la fraude, le vol d’identité, les escroqueries par usurpation d’identité et pour contourner les protocoles de Vérification de l’Identité (KYC).

Augmentation de 230% des offres de données volées

Resecurity a noté une augmentation de 230% des vendeurs souterrains proposant des données d’identité volées des Singapouriens par rapport à l’année précédente. Cette hausse est liée à une augmentation des fuites de données compromettant diverses plateformes en ligne stockant des informations sur les consommateurs.

Les données biométriques ciblées pour des activités illégales

En avril 2024, il y a eu une augmentation marquée des dumping de données sur le Dark Web, avec des milliers de dossiers disponibles à la vente. Ces dossiers incluent souvent des données biométriques, comme les empreintes digitales et les informations faciales, réutilisées pour des activités illégales, y compris la création de deepfakes.

Engagement des acteurs étatiques et étrangers

Les acteurs étatiques et les opérateurs étrangers s’intéressent particulièrement à ces données pour la collecte de renseignements. Une partie importante des données volées a été trouvée sur XSS, un forum souterrain de premier plan, laissant les victimes dans l’ignorance et incapables de remplacer leurs documents compromis.

La vente de comptes Singpass

Les comptes Singpass, permettant d’accéder à de nombreux services publics et privés à Singapour, ont également été trouvés sur le Dark Web. Ces comptes sont utilisés par les cybercriminels pour des escroqueries, le blanchiment d’argent et le vol d’identité. Malgré la mise en œuvre de l’authentification à deux facteurs (2FA), les vulnérabilités dans les processus KYC sont exploitées, souvent avec la connivence d’insiders.

À lire Vos données sont-elles en danger ? Découvrez pourquoi 43 000 fichiers du Wattle Range Council sont déjà sur le dark web !

Mesures de mitigation

Pour réduire ces risques, il est conseillé aux individus de signaler immédiatement les comptes Singpass volés, d’activer la 2FA, de changer les mots de passe et de surveiller attentivement les activités des comptes. Les entreprises devraient mettre en œuvre des programmes robustes de protection de l’identité numérique pour protéger leurs employés et clients contre les prises de contrôle de compte et le vol d’identité.

Comparaison des impacts du Dark Web sur le vol d’identité à Singapour

Augmentation des vendeurs souterrains 230%
Données volées en vente Documents d’identité, données biométriques
Utilisation des données volées Fraude, création de deepfakes, intelligence
Forums principaux XSS et autres forums souterrains
Impact sur les victimes Inconscience, incapacité à remplacer les documents compromis
Mesures de protection Signalement immédiat, 2FA, surveillance des comptes
Principales cibles Comptes Singpass, informations personnelles
Vulnérabilités exploitées Processus KYC, collusion interne
Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.