fbpx

Elle a engagé un tueur à gages sur le dark web pour se débarrasser de la femme de son amant : Vérité ou mensonge ?

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Au coeur de l’obscurité du dark web, un contrat sinistre a-t-il été conclu ? Une femme aurait-elle franchi les limites de la morale pour se débarrasser de la compagne de son amant en engageant un tueur à gages ? Vérité ou manipulation diabolique ? Une histoire aussi sombre que mystérieuse…

Contexte et éléments déclencheurs

découvrez si elle a vraiment engagé un tueur à gages sur le dark web pour éliminer la femme de son amant. vérité ou mensonge ? plongez dans cette énigme troublante !

Yue Zhou, une femme de 42 ans résidant à Flushing, est accusée d’avoir sollicité un tueur à gages via le dark web pour éliminer la femme de son amant. Cette histoire, digne d’un thriller, a été portée devant le tribunal fédéral de Brooklyn, où des détails glaçants ont émergé.

Le plan macabre

Selon l’acte d’accusation, entre le 25 mars 2019 et le 4 avril 2019, Zhou aurait utilisé un alias sur un site de meurtre sur commande pour engager un tueur. Elle a versé environ 5 000 $ en Bitcoin via un service d’échange en Ukraine à un administrateur de site, qui s’avérera plus tard être un escroc. Zhou a ensuite fourni des détails précis sur la cible : son adresse, son emploi du temps et les moments propices à l’attaque.

Une deuxième cible

Zhou ne s’est pas arrêtée là. En février 2021, elle a tenté de commander le meurtre de la fille adulte de son amant. Cette fois, elle a même contacté un voisin de la cible pour lui offrir 10 000 $ et des faveurs sexuelles en échange de l’acte et de la disposition du corps dans un lac. Ignorant que le site était une arnaque, elle a poursuivi ses démarches jusqu’à ce qu’elles soient découvertes par les autorités.

L’arrestation et les conséquences judiciaires

Arrêtée par les agents fédéraux en Virginie le 5 juin et extradée à New York le 3 juillet, Zhou a plaidé non coupable lors de son audience. La juge fédérale de Brooklyn a ordonné sa détention en attendant le procès. Si elle est reconnue coupable, elle risque plus de 12 ans de prison. Le procureur a souligné que même si Zhou a utilisé des technologies modernes comme l’internet et le Bitcoin, le résultat final aurait été un vieil acte de meurtre de sang-froid.

Tableau comparatif : Vérité ou mensonge ?

Élément Détails
Accusation Sollicitation d’un tueur à gages via le Dark Web
Méthode de paiement Bitcoin et cash
Cible initiale Femme de son amant
Seconde cible Fille adulte de son amant
Moyen utilisé pour contact Site web et messages texte
Montant de l’offre 5 000 $ pour la femme, 10 000 $ pour la fille
Conclusion Site web était en fait une arnaque
Conséquences légales Détention en attendant le procès
Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.