fbpx

Est-ce que Ticketmaster a vraiment décrédibilisé les allégations de vente de codes-barres volés pour les concerts de Taylor Swift sur le dark web ? Découvrez la vérité choquante ici !

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Ticketmaster, célèbre plateforme de billetterie en ligne, a-t-elle réellement minimisé les accusations de vente de codes-barres volés pour les concerts de Taylor Swift sur le dark web ? La réponse à cette question pourrait révéler une vérité des plus surprenantes.

La Sécurité de Ticketmaster en Question

découvrez la vérité choquante sur les allégations de vente de codes-barres volés pour les concerts de taylor swift sur le dark web et la réponse de ticketmaster.

Récemment, des allégations ont émergé sur le dark web affirmant que des hackers avaient accédé à des codes-barres fonctionnels pour plusieurs concerts à venir de Taylor Swift et autres événements. Ces affirmations ont créé un émoi parmi les fans et les utilisateurs du service de billetterie. Cependant, Ticketmaster a rapidement essayé de clarifier la situation.

Des Codes-Barres Offerts à la Vente

Vendredi dernier, un hacker a prétendu proposer à la vente des codes-barres pour le concert de la tournée Eras de Taylor Swift à New Orleans, Miami et Indianapolis. Selon ses dires, il aurait mis en vente environ 170 000 codes-barres, avec 20 000 pour chaque spectacle.

Les Menaces de L’Hacker

Le hacker a également menacé Ticketmaster de divulguer d’autres codes-barres à moins que la société ne paie une rançon de 2 millions de dollars. Il affirme posséder 30 millions de codes-barres supplémentaires pour des événements comme des matchs de la NFL et des concerts de Sting.

La Réaction de Ticketmaster

Un porte-parole de Ticketmaster a réfuté ces allégations, affirmant que la technologie SafeTix protège les billets en rafraîchissant automatiquement un nouveau code-barres unique toutes les quelques secondes, rendant ainsi impossible leur copie ou leur vol. Il a insisté sur la robustesse des protections contre la fraude mises en place par la société.

Une Déclaration Sans Ambiguïté

Le même porte-parole a également rejeté toute implication dans des négociations de rançon, affirmant qu’à aucun moment Ticketmaster n’a engagé de discussions ou offert de l’argent aux hackers.

À lire Ce que ce vendeur de fentanyl sur le Dark Web a révélé pourrait choquer tout le monde !

Les Détails de la Fuite

Le mois dernier, la maison mère de Ticketmaster, Live Nation, a confirmé que le compte de la société sur la plateforme de stockage de données Snowflake avait été piraté. Les hackers affirment détenir une base de données de 1,3 téraoctet contenant des informations sur environ 560 millions d’utilisateurs de Ticketmaster, y compris noms, adresses, emails et numéros de téléphone.

Une Campagne de Vols Répétés

Cette fuite fait partie d’une campagne plus large visant environ 165 clients de Snowflake. Certaines des données volées de ces entreprises ont été mises en vente par le même hacker derrière les récentes allégations de codes-barres de Ticketmaster.

Élément Détails
Méthode de Revendication Hackers sur le dark web
Événements ciblés Concerts de Taylor Swift, NFL, Sting
Technologie de Protection SafeTix de Ticketmaster
Réaction de Ticketmaster Négations de toutes les allégations et sécurité renforcée
Quantité de Codes-Barres Offerts Environ 170 000 codes-barres pour chaque concert
Rançon Demandée 2 millions de dollars
Impact sur les Utilisateurs 560 millions d’utilisateurs potentiellement affectés
Plateforme Compromise Snowflake
Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.