fbpx

J’ai passé des jours à parcourir des salons de discussion du dark web – les choses que j’ai vues étaient ‘sadistiques’ : Quelles horreurs se cachent derrière ces écrans ?

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Passer des jours à explorer les méandres obscurs du dark web m’a confronté à des réalités troublantes et dérangeantes. Les horreurs que j’ai découvertes derrière ces écrans m’ont profondément marqué et questionné sur la noirceur cachée de notre monde virtuel.

Origine et accès au dark web

découvrez les horreurs cachées derrière les écrans du dark web, à travers le récit choquant d'une exploration de salons de discussion. des images et des événements 'sadistiques' révèlent l'obscurité de ce monde souterrain.

Le dark web est une partie cachée de l’internet accessible uniquement via des navigateurs spécialisés comme Tor. Créé initialement par Ian Clarke avec Freenet et développé davantage par le Tor Project en 2002, le but était de permettre une communication anonyme et décentralisée.

Contrairement au web classique, il n’existe pas de liens publics disponibles. Pour naviguer sur le dark web, il faut connaître précisément où aller et disposer du navigateur approprié.

Les récits des utilisateurs

J’ai consacré plusieurs jours à explorer des salons de discussion sur le dark web. Voici quelques-unes des choses les plus horribles que j’ai découvertes, décrites par les utilisateurs eux-mêmes:

  • Environ 65% ont signalé avoir vu de la pornographie infantile.
  • D’autres ont affirmé avoir rencontré des tueurs à gages, des drogués et ont même vu des gens se faire tuer en direct.

Un utilisateur anonyme m’a raconté avoir vu « un cadavre avec 50 couteaux plantés et qui a été fusillé plus de 50 fois. »

Le marché noir et les services illégaux

La justice a frappé un grand coup en 2022 en fermant Hydra Market, le plus grand marché noir du dark web, qui représentait environ 80 % de toutes les transactions de cryptomonnaies liées au darknet en 2021.

À lire Comment un adolescent escroc a-t-il réussi à frauder le dark web et à tromper des millions ?

Le marché noir offre une multitude de services illicites :

  • Livraison de drogues
  • Services de hackers
  • Vente de cartes de crédit avec différentes limites
  • Armes et munitions
  • Faux passeports et autres documents

Les horreurs de la pédophilie

Un des cas les plus horrifiants sur le dark web est celui de Peter Scully. Ce ressortissant australien, emprisonné à vie pour ses crimes monstrueux, a publié des vidéos de torture d’enfants disponibles en pay-per-view sur des sites de Tor. Scully a produit une vidéo infâme intitulée « Daisy’s Destruction » montrant des actes de violence insoutenable sur un enfant de 18 mois.

Les faux services de tueurs à gages

Bien que certaines personnes prétendent offrir des services de tueurs à gages sur le dark web, beaucoup d’experts pensent qu’il s’agit principalement de pièges mis en place par les forces de l’ordre pour attraper ceux qui cherchent à recourir à ces services.

Un cas notable est celui d’une femme au Texas condamnée pour avoir tenté de recourir à un tueur à gages sur le dark web. En janvier, un médecin de Géorgie, James Wan, a été condamné pour avoir tenté de faire assassiner sa petite amie via ce type de plateforme.

Usage du dark web pour des raisons de sécurité

Il est important de noter que tout le monde ne fréquente pas le dark web pour des raisons illicites. Pour certains, le dark web offre un moyen sécurisé de naviguer sur internet tout en restant anonyme, ce qui leur procure une certaine tranquillité d’esprit.

Cependant, l’anonymat total peut révéler les pires aspects de la nature humaine.

Type de contenu Exemples sur le dark web
Pornographie infantile Très répandue selon 65% des utilisateurs
Tueurs à gages Annonces douteuses, souvent des pièges
Marché noir Hydra Market fermé en 2022
Drogues Ventes internationales de diverses substances
Services de hackers Installation de logiciels malveillants
Vente d’armes Armes et munitions disponibles
Faux documents Passeports et cartes d’identité falsifiés
Actes de violence Vidéos de meurtres en direct
Cas notoires Peter Scully et ses vidéos de torture d’enfants
Utilisation légitime Navigation sécurisée et anonyme
Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.